costumes

Chemise brodée Renaissance

Il est possible que certains d'entre vous ont eu l'occasion de voir dimanche dernier à Pontoise une chemise brodée de la fin du XVIe siècle. Pour ceux qui n'ont pas eu l'occasion de la voir, je vais maintenant vous la dévoiler.

Dans un premier temps il a fallu passer des images disponibles de la chemise de base qui est conservée au Fashion museum de Bath pour en donner l'ensemble des diagrammes de broderie.

20fce60fdb627a98bf3609272c4eb9dbEn cela le Janet Arnold T4 est d'un précieux seours puisqu'il permet un bon apperçu mais cela ne reste que des dessins sommaire, seul leur positionnement sur la chemise sont clairement défini. Les détails des motifs se dessinnent sur les différents support disponible sur la toile.

Cette chemise porte deux type de broderie : une frise et des motifs disséminés :

- La frise est d'abord structurée en premier lieu par une tige serpentant derrière une fleur à motif à cinq pétales et un double coeur enflammé ou selon d'autres une fraise sur des feuillages.

- Les autres motifs représentent une abeille de face aux ailes déployées, il y a également un oiseau d'où part une banche de chêne et le dernier motif est également un oiseau avec un végétal indéterminé.

Une fois les motifs reproduit sur des cartons il s'agit de les transferer sur les pièces de tissus préalablement coupées. Cette inscription des motifs sur le tissu donne une bonne idée du travail à accomplir.

Dscn0062

Vient ensuite le travail de broderie avec du fil de soie noir comme il est de coutume à l'époque avec le blackwork. C'est un travail d'une infinie patience et demande environ deux mois de travail acharnés. Le résultat est une interprétation du modèle initial.

Dscn0613

Dscn0614

Dscn0615

Prochain défi sa petite soeur....

Lire la suite

Exposition la guerche 2

ce vendredi avec Cassandre de l'Atelier de l'Hermine blanche nous sommes aller installer l'exposition de la guerche de Bretagne (35) sur le thème des crinolines et tournures, vous pourrez y admirer des tenues du XIXe siècle allant du premier empire au second empire, montrant à la fois des tenues de bal et des tenues d'amazones.

En plus dans la salle d'exposition nous bénéficions de la collaboration de l'ébéniste de la Roë (53) qui a eu la gentillesse de nous preter des meubles pour donner une ambiance résolument XIXeme, et Mme Marsollier nous a permis de décorer les murs de l'exposition avec ses broderies.

Rendez vous le 18 pour les conférences 

Vous avez jusqu'au 20 Décembre pour profiter de cette exposition

Dscn0485 copieDscn0492 copie