Dscn0955

Tissage au peigne : ceinture complexe

Deuxième niveau dans l'art du tissage au peigne !

Cette fois si le modèle se réalise en bicolore un coté bleu et un coté blanc-crème, le principe est le même que pour le tissage au peigne mais en y ajoutant une variante, au lieu de le travailler sur un peigne comme la première ceinture, celle-ci est travaillée sur un métier à tisser (qui reproduit exactement le principe du tissage au peigne :

100 3393

Ce métier une fois monté permet d'avoir une tension égale sur l'ensemble des fils, et qui de plus est facilement règlable grâce à une coulisse. De plus pour ne pas perdre cette tension une fois la coulisse désserée il est possible de faire avancer son travailler afin de progresser en toute quiétude. Le seul hic est une longueur prédéfinie par la capacité maximale de ce métier.

Comme pour la première ceinture le principe est d'alterner les deux rangs de fils, cependant dans le cas présent le motif demande également parfois de conserver les fils du ou des rangs précédent. En rejetant ainsi certains élément du nouveau rang on conserve l'ancienne couleur et on obtient un motif beaucoup moins géométrique que pour l'autre ceinture et permet de construire des formes différentes tous le long du tissage. Le modèle en court avec son modèle de base (en rouge)

100 3494

Le modèle fini :

Dscn0955

Le plus important dans cette technique est donc la perfection du diagramme de la pose des fils et l'immense concentration lors du tissage !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.